Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 / 5


Voici un ouvrage qui de prime abord peut effrayer. Déjà, il faut voir le pavé : 650 pages dans la collection "Champs Flammarion", cela peut rebuter plus d'une personne.


Faut-il être scientifique pour lire cet ouvrage ? Je dirais non, car les scientifiques doivent forcément lire de curieuses listes d'équations, de détermination de l'âge d'un trou noir à la vitesse de rotation de sa périphérie, enfin, des choses ô combien précises et complexes. J'admets en revanche qu'il faut sans doute un minimum de culture scientifique (savoir ce qu'est un atome par exemple, mais pas tellement plus) pour apprécier cette ouvrage.


Car Kip Thorne n'a pas voulu faire un ouvrage complexe et indigeste sur les trous noirs et les incroyables phénomènes liés à la découverte de la relativité. Il décline ses propos à la manière d'un journaliste scientifique, avec quelques encarts explicatifs, et une grande partie d'histoire des sciences compose la majeure partie des chapitres afin de mieux faire passer quelques concepts, franchement ardus.


Le tout se lit relativement facilement, pour peu qu'on s'intéresse un peu au sujet (que ce soit la relativité, la mécanique quantité, l'astrophysique ou les phénomènes extraordinaires). Kip Thorne démarre ses propos sur la relativité de l'espace-temps, sur sa déformation, puis sur une partie historique sur la découverte des trous noirs. Ensuite viennent les explications, en passant par les naines blanches (bien connues des astronomes amateurs), sur l'implosion. Encore des considérations historiques sur l'âge d'or des découvertes sur les trous noirs (âge d'or auquel a bien évidemment participé l'auteur), sur leur recherche, sur les découvertes inattendus (les trous noirs résidant au coeur des galaxies). Enfin la dernière grosse partie de l'ouvrage s'intéresse à des questions à la limite de la métaphysique (mais sans y rentrer heureusement, car les physiciens sont rarement de bons métaphysiciens !) sur l'intérieur des trous noirs et sur les voyages dans le temps à l'aide des trous de ver.


Une belle lecture pour faire croire à son voisin de métro qu'on est plus intelligent que la moyenne des ours !

Tag(s) : #Essais

Partager cet article

Repost 0