Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 / 5

 Russell Banks a certainement du talent. Du talent pour raconter l'histoire d'un gamin de 14 ans, Chappie, qui n'est plus tout à fait un gamin. Chappie, avec son mohawk et son tatouage, se définit comme un mall rat échoué dans une minuscule ville américaine, Au Sable (NY). Il cherche à fuir son univers familial ravagé (mère alcoolique, beau-père pervers) en dealant et en se droguant avec son ami Russ. On sent que c'est encore un gamin, au début du livre, et on sent bien que ce qu'il va endurer va le faire mûrir, mais on ne sait pas vraiment comment. Un fruit qui mûrit trop vite à tendance à pourrir... Une rencontre dans le centre commercial - un canadien accompagné d'une petite-fille - va être le point de départ d'un voyage initiatique qui conduiront Chappie à la découverte progressive de sa véritable identité : Bone.

Il est difficile d'en dire plus sur l'histoire sans en gâcher l'effet de surprise. Non pas qu'il y ait des rebondissements extraordinaires - extraordinaires non... Mais il n'en reste pas moins que les rebondissements sont autant de pistes pour Bone de réfléchir à son identité, de se positionner entre le bien et le mal, d'évoluer subtilement - à la manière du roman subtilement ficelé de main de maître par Russell Banks. Certains évènements du début ont une importance capitale dans l'apprentissage de Bone, même s'il ne s'en rend compte qu'à la fin. Il y a même quelques références amusantes à d'autres livres de l'auteur, histoire de construire un univers cohérent, dans lequel chacun des personnages à un chance de rédemption.

 

Tag(s) : #Littérature américaine

Partager cet article

Repost 0