Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 / 5

En 1973, au Chili, Mario Jimenez devient le facteur de Pablo Neruda, réfugié sur l'Île Noire. Petit à petit, les rapports des deux hommes se transforment en amitié et Mario demande à son illustre aîné de lui enseigner la poésie, afin de séduire la belle Beatriz Gonzalez, fille de la patronne de l'auberge. Le poète accepte d'aider le jeune homme et celui-ci conquit le coeur de sa belle, malgré la vigilence de la mère envers l'illusion de la poésie et la tromperie des hommes. Tout cela sur fond d'élection présidentielle chilienne remporté par Allende, avec Pablo Neruda nommé ambassadeur à Paris.

Ce livre m'a été prêté par un collègue enthousiasmé par sa lecture. Même s'il se lit aisément, je n'ai pas pris un plaisir énorme à le lire : j'ai trouvé l'histoire assez plate et je ne sais pas si le traducteur a réussi à rendre fidèlement le style de l'auteur. Si quelques détails historiques, qui m'ont permis de faire des recoupements avec le livre d'Isabel Allende Mon Pays Réinventé, m'ont accroché, l'histoire en revanche n'était sans doute qu'un prétexte à la mise en exergue du poète Pablo Neruda.

Tag(s) : #Littérature sud-américaine

Partager cet article

Repost 0