Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0 / 5



Et il n'y a personne pour le dire...

Très intrigué par le personnage du mathématicien génial Ramanujan, je me suis procuré ce livre, car il me semblait qu'il s'agissait d'une vague biographie, ou au moins d'une histoire gravitant autour de l'homme. Je ne connaissais pas Eric Nonn, mais j'ai depuis eu des échos très favorables en sa faveur.

Pour ce qui est de cet ouvrage, j'ai à la fois des scrupules à le commenter car je ne suis pas allé plus loin qu'une quarantaine de pages. En même temps, cela représente 26 % du livre. Amplement suffisant : le style est composé de phrases courtes, souvent entamée par des "il y a", "il y avait" ; le narrateur est omniprésent, commente, questionne la narration, sans réellement apporter un éclairage au récit ; l'histoire est elle-même sans grand intérêt (elle met trop de temps à débuter, sinon). J'aurais bien aimé connaître la réaction d'un éditeur auquel on aurait envoyé le manuscrit de ce roman...

Ne rien dire et le dire mal, si vous pensez que ce n'est pas possible, je vous propose de lire les premières pages de ce roman. Et même cet article aurait les qualités pour être intégré entre deux articles de ce roman. A oublier, définitivement.
Tag(s) : #Littérature française

Partager cet article

Repost 0